Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

LE PARC Julio

 

Julio Le Parc est né le 23 septembre 1928 à Mendoza (Argentine)

Modulations 2004 et 2008

Un artiste visionnaire et engagé, Julio Le Parc est né en 1928 en Argentine (vit et travaille à Cachan).

Précurseur de l'art cinétique et de l'Op Art, membre fondateur du G.R.A.V. (Groupe de Recherche d'Art Visuel) et lauréat du grand prix international de peinture de la biennale de Venise en 1966, Julio Le Parc est un personnage emblématique de l'histoire de l'art. Artiste engagé, il fut expulsé de France en mai 1968 pour sa participation à l'atelier populaire et ses manifestations contre les institutions. Défenseur des droits de l'homme, il lutta contre les dictatures d'Amérique Latine. Personnalité entière, il refusa en 1972 une rétrospective au musée d'Art moderne de la Ville de Paris en la jouant à pile ou face.

L'art engagé de Julio Le Parc est un art d'immersion où, grâce à des recherches sur la lumière et le mouvement, le visiteur découvre de nouvelles manières d'interagir avec le monde. C'est une pratique éloignée de tout psychologisme, un art qui participe d'une utopie sociale et qui, sur un mode industriel, participe à la reconstruction toujours en cours de notre environnement.

Une figure influente pour les jeunes générations
Les travaux de Julio Le Parc sur le champ visuel, le mouvement, la lumière ou encore sur le rapport entre l'œuvre et le spectateur, correspondent à des questionnements très contemporains. L'engagement physique du visiteur, le trouble visuel ou la réduction/ amplification des formes sont des préoccupations capitales pour de nombreux artistes qui aujourd'hui mettent à profit ses recherches. Il s'agit de montrer à quel point la pratique de ce jeune artiste de 86 ans demeure actuelle, de transmettre son esprit de recherche et d'expérimentation et de faire découvrir ou redécouvrir un travail généreux, ludique et visionnaire.

«D'une manière générale, par mes expériences, j'ai cherché à provoquer un comportement différent du spectateur (...) pour trouver avec le public les moyens de combattre la passivité, la dépendance ou le conditionnement idéologique, en développant les capacités de réflexion, de comparaison, d'analyse, de création, d'action.»  Julio Le Parc

 

Plus d'infos sur : http://www.julioleparc.org/

                                  https://www.youtube.com/watch?v=n2274F93_zk

 

2015

MODULATIONS 2004 et 2008

CARRÉ SIGNÉ AU DOS

2019

10 ANS DE CONTRASTE... rouge ou blanc ?

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus