Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

MACONDIANDO

© 2018 Espace Aliés Guinard 

Macondiando, terme inventé par Luz Aliés Guinard, présidente de l’EAG fait référence au village imaginaire, Macondo, où habite la famille Buendia dans le roman phare, Cent ans de solitude, de l’auteur incontournable de la littérature colombienne, Gabriel Garcia Marquez.

Dans le genre littéraire du réalisme magique est dépeinte sur sept générations la vie de cette famille, de la création à la fin décadente de ce village.

Inspiré de cet univers magique et surnaturel, l’EAG, dès sa première année d’existence (2009), souhaite réunir dans cette même ambiance quatre artistes colombiens.

Forte de son succès, l’association produit de nouveau Macondiando en 2013 à l’Espace Maison Blanche à Chatillon. ?? œuvres de ?? artistes français et colombiens y sont exposées.

En 2017,  et revient pour plusieurs mois, en France et en Colombie. Cette exposition collective est présentée à Cartagena de Indias et Bogotá (Colombie) puis à Chatillon (Maison des arts et au 22 boulevard de Vanves). Au total, ?? œuvres de 17 artistes sont alors admirées en France et en Colombie.

 

MACONDIANDO 2017 France

 

 

MACONDIANDO 2017 Colombie

 

 

MACONDIANDO 2013

 

« MACONDIANDO »  2013

 

« Macondiando » est né en 2009 lors d'une exposition collective en France de quatre artistes colombiens originaires de Carthagène des Indes.

Cette nouvelle version 2013 de Macondiando dévoile la richesse et la diversité des arts et de la culture en Colombie.

Au travers de leurs œuvres, une dizaine d’artistes de la côte Caraïbe colombienne nous présentent leurs démarches et interrogations sur l’actualité artistique et culturelle de la Colombie.

Mais « Macondiando » est aussi un jeu de mots faisant référence évidemment à MACONDO, ville imaginaire où se situent la plus part des histoires étranges et magiques de l’œuvre de Gabriel Garcia Márquez.

« Macondiando » est devenu comme un verbe très caribéen : c’est imaginer, rêver, fantasmer, se projeter dans un monde irréel ou étrange… mais familier désormais.

Réalisme magique comme dirait Gabo lui-même !

Nous espérons que les différentes approches esthétiques présentées lors de cette exposition vous apporteront quelques réponses sur l’importance et l’indivisibilité entre l’art et la vie quotidienne d’un pays.

E. A. G.

MACONDIANDO 2009

« MACONDIANDO » est né en 2009 lors d'une exposition collective en France de quatre artistes colombiens originaires de Carthagène des Indes.

Mais « Macondiando » est aussi un jeu de mots faisant référence évidemment à MACONDO, ville imaginaire où se situent la plus part des histoires étranges et magiques de l’œuvre de Gabriel Garcia Márquez.

« Macondiando » est devenu comme un verbe très caribéen : c’est imaginer, rêver, fantasmer, se projeter dans un monde irréel ou étrange… mais familier désormais.

Réalisme magique comme dirait Gabo lui-même !

E. A. G.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus