Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

BAMMOU Nadia

 

Molière, un grand auteur "élisabéthain". Il en a la vulgarité et la violence.

Ses personnages se brûlent dans le langage et dans leurs actes. Voyez Orgon, Molière écrit pour l'acteur, pas pour le metteur en scène.

Il permet d'aller du point zéro du jeu-l'acteur n'est que lui-même au maximum de la théâtralité.

Du même coup, il rend l'art du théâtre productif aux yeux du spectateur.

Bernard Sobel, grand metteur en scène, qui dirige la troupe nous dit :

" Je ne saurais assez dire la joie et le profit que j'ai tirés du travail de ceux que vous allez voir ce soir".

 

2015

LE TARTUFFE ou L'imposteur de Molière (sous la direction de Bernard SOBEL)

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus