Evènements


26.02.16 - 13.03.16

ELLES...


Catherine MATAUSCH, Francesca MANTOVANI et Haude BERNABE

Trois "Elles" à l’Espace Aliés Guinard

Trois "Elles" qui déploient leurs ailes en synergie.

Trois "Elles" bien dans leur temps et qui ont su s'imposer.

Catherine Matausch, Francesca Mantovani et Haude Bernabé nous offrent la manifestation du sensible, du poétique et de la puissance.

Deux d'entre elles assument de brillantes carrières dans notre société et développent
parallèlement l'expression de leur création, révélant leur monde intérieur.

La 3ème s'est totalement immergée dans son art.

Etre artiste en 2016 ?

Artiste, peintre, photographe... Qui est-il (elle) ?

Et aussi, sculpteur ou sculptrice ?

Qu'en pensent-elles ?

Est-il important de le savoir ?

Pour certains(es) oui, pour d'autres non.

Sommes-nous d'abord un genre ou la personnalité que nous sommes, les œuvres que nous portons ?

Souhaitons nous être reconnues comme " Elle" ou comme artiste ?

Etre une "Elle", c'est difficile, être artiste c'est difficile, alors être une "Elle" artiste...
Ça tient de la performance...

L'Humanité a besoin que les "Elles" s'emparent du langage des arts et proposent leurs regards de forces de vie aux mondes armés... Au côté des "ils".

Nous ne pouvons nous priver de la moitié de la représentation des imaginaires du monde.

Nous ne pouvons penser le monde qu'avec les "ils".

Les "Elles artistes" d'aujourd'hui sont bien là... mais il existe encore des zones de non droits où elles ne sont pas.

Les œuvres de Catherine Matausch semblent ivres de mouvements, de danse et de vent; un vent de liberté qui fait ployer tout ce qu'il touche, libère un trait vivant et une énergie vitale.

Dans ces "Natures vives", Francesca Mantovani fait ressurgir la lumière des peintres
hollandais. Elle nous invite à un voyage à travers les siècles, réveillant de lointains
souvenirs au fond de nos âmes et tout ceci dans la plus parfaite modernité.

Haude Bernabé transcende le feu à la recherche de l'autre. De ces matériaux froids et rigides, tel l'alchimiste, elle fait naître une humanité en mouvement, toute en fragilité, délicatesse et poésie. C'est le vivant plus que la forme qui est révélé ici.

Mais voilà qu'au détour du chemin, une "Elle" comédienne et poétesse vient déposer les mots de la vie des "Elles" parmi les œuvres de ses consœurs.

Tachia Quintanar, muse de Gabriel Garcia Marquez, nous fait l'honneur d'un récital sur les poèmes des "Elles" du monde.

De l'une à l'autre, à chaque génération, les "Elles" se transmettent l'héritage de la vie, du courage et des batailles, les perdues et les gagnées, celles à conquérir et celles à sauvegarder, telles les gardiennes d'un temple, celui de nos libertés et nos égalités et pourquoi pas de nos fraternités.


Dominique Pivin (une "Elle" parmi les "Elles")





MATAUSCH Catherine
MANTOVANI Francesca
BERNABE Haude