Artistes

DABROWSKI Alexandre


Dabrowski ou l'évidence

Que l'on ne s'y trompe pas, la simplicité -le dessin d'enfant par exemple- est ce qui vient après pas avant. Après avoir succombé à tous les pièges, du beau, de l’intelligent, de l'original, du nouveau, du branché, du léché, pièges d'une technique dont on veut exhiber la maîtrise, d'un langage dont on veut être l'initiateur... tous les miroirs aux alouettes, reconverties faucons, où sombrent, lippe amère et œil conquérant, bon nombre de ces peintres qui ne veulent plus dire leur nom et pour lesquels la peinture est l'art de l' esbroufe, du m'as tu vu et du tape-à-l’œil.
Chez Dabrowski, au contraire, peindre est d'abord toute tentation de plaire (ou de choquer),de faire beau, neuf, et tout piège écartés, une façon bien à soi et pour soi de se raconter des histoires d'amour et de liberté, en allant droit à l'essentiel -la couleur vive, le trait net et gras -ré-inventant les constructions qui s’imposèrent souvent aux conteurs (et que l'on trouve tant aux XVème et XVIème siècles) d'un sujet principal et central autour duquel s'amoncellent des tableautins, affirmant une grammaire, un vocabulaire, une écriture picturale particulière, singulière, qui n'appartient qu'à lui et lui semble pourtant relever de l'évidence.
Évidence, liberté, simplicité, fruits éclatants de santé, d'une peinture revenue à sa source, ne s'encombrant d'aucun faux-semblant-faux-fuyant de la technique ou de l'intention (le vouloir-dire) pour s'affirmer comme style et écriture, la peinture de Dabrowski dans le fatras des discours tant prisés possède une force roborative, une vigueur juvénile, une inventivité adolescente, une dramaturgie primitive et efficace qui vous réconcilient et avec le monde et avec la peinture.

E. Pessiot 2007


plus d'infos sur : http://www.dabrowskyprod.free.fr/dadrowskiprod/Dabrowski.html



2012

ROCK'N ART FOREVER

2017

MACONDIANDO 2017 COLOMBIA

MACONDIANDO 2017 FRANCE

CARRE SIGNE AU DOS 2017