Artistes

ALLEN Anne-Laure


Anne-Laure Allen, mezzo-soprano a suivi la majeure partie de sa formation musicale au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Musique, de Danse et d'Art Dramatique de Bourg la Reine (92) dans la classe d'Odile Pietti et pratique aussi la guitare classique.

Elle a interprété les rôles de Cherubino dans les Noces de Figaro de Mozart, Oreste, dans la Belle Hélène d'Offenbach et Sesto, dans la clémence de Titus de Mozart. En 2004, elle participe à la Bohème de Puccini, opéra produit par les Opéras en Plein Air.

La même année, elle fait partie du choeur des filles-fleurs de Parsifal de Wagner, sous la direction de Pierre Boulez.

Musicienne éclectique et passionnée elle n'hésite pas à élargir son répertoire à la chanson française, ce qui, en 2010, la conduite à suivre un stage d'accompagnement guitare auprès de Joël Favreau, guitariste de Georges Brassens.

Parallèlement à son activité vocale, elle propose des ateliers d'éveil musical aux jeunes enfants au sein de crèches et halte-garderies.

Anne-Laure travaille aussi dans l'Ensemble Nausicaa avec une guitariste et un violoncelliste autour des chansons de John Dowland.

ENSEMBLE NAUSICAA :

Bienvenus dans notre petit monde, où poésie et musique tentent de créer un voyage à travers les méandres émotionnels du plus grand luthiste de la Renaissance. C'est dans l'intimité d'un salon, que la simplicité devient touchante, et que la véritable émotion des plus beaux songs de Jonh Dowland peut nous pénétrer.

Les songs (chansons) de John Dowland reflètent bien la personnalité de leur compositeur, ce luthiste virtuose. Lunatique, timide, orgueilleux, passionné, triste ou exalté, toujours indépendant et grand voyageur, il incarnait la véritable star du luth, de renommée européenne, à l'époque élisabéthaine.

La musique de Dowland exprime souvent la mélancolie, un sentiment très présent dans la musique de cette époque. Il écrivit d'ailleurs une pièce pour ensemble dont le titre pourrait selon certains résumer son œuvre, intitulée Semper Dowland, semper dolens (toujours Dowland, toujours souffrant). Ce serait cependant oublier d'autres pièces plus humoristiques.

D'ailleurs, sa musique reste d'une grande variété, et les sujets poétiques abordés très divers créent à chaque fois un univers particulier. Entre puissance lyrique ou chuchotement intime, violence des mots ou pouvoir de la musique, confessions d'un homme seul ou joie partagée, chaque "songs" de Dowland ouvre un monde singulier qui ne cesse de nous toucher encore.


plus d'infos sur : http://duonausicaa.e-monsite.com/



2014

FRANZ SCHUBERT ET SES LIEDER

2015

ENSEMBLE NAUSICAA