Artistes

MONJOUR Erick


Erick Monjour dit Code barre 11111111111162, est le créateur d’un courant artistique intitulé World Painting (1995).

Il est né en 1962 à 2500 mètres d’altitude, 48° de latitudes est et 18° de longitude sud à Antananarivo (Madagascar).
Il passe son enfance dans les lumières du Sénégal et de la Mauritanie et débarque son exotisme dans un Paris post-soixante hui-tard encore fumant.

Après des études à Sciences Po, il suit des cours d’art plastique à l’école Parsons à Paris puis intègre l’Ecole de Beaux Arts de Madrid où il réside plusieurs années avant de revenir à Paris et devenir un membre actif du mouvement des squats artistiques parisiens. Il va y travailler une dizaine d’année puis participe à la conception et au lancement de l’Atelier en commun « Le Cent » au 100 de la rue de Charenton à Paris (www.lecent.fr).

La World Painting est le reflet d’ une culture de mix.
La World Painting est une peinture kaléidoscopique.
A l’instar de son éponyme la World Music, la World Painting fragmente et fusionne plastiquement toutes les représentations en prenant bien soin au préalable, de les secouer fortement dans son kaléidoscope virtuel afin de leur attribuer un nouvel imaginaire symbolique.

Elle s’inscrit dans une époque de prolifération et de manipulation infinie des images fixes comme animées et reflète un imaginaire en perpétuel mutation qui ouvre de nouveaux champs de perception et de représentation.
Son champs d’action s’inspire de la création artistique réalisée sur tous les continents entre 100 000 avant JC (premiers dessins) et nos jours .

Une signature: le codes barre
Toutes mes œuvres sont signées du code barre 1111111111162, l'empreinte la plus représentative de notre époque, qui permet d'identifier aussi bien les produits que les individus.
Ce code barre se distingue cependant de ses semblables car sa ligne verticale ondulée sur la droite le rend illisible au scanner, une façon et de signifier notre unicité et notre liberté.

Thématiques

Les World Paintings sont classées par ordre thématique.

- Les « Press Paintings » sont réalisées sur des journaux, souvent sur la une. Une façon d’interroger l’actualité d’une façon plastique, parfois aussi de la « squatter »
- Les « Collages Paintings » remixent des périodes de l’histoire de la peinture, des époques, des cultures, des thèmes et jouent sur les vibratos et les résonances .
- Les « Object Paintings » sont des sculptures réalisées avec des objets de récupération, comme par exemple des circuits intégrés ou des instruments de musique, qui retrouvent là une nouvelle destination.
- Les « Historic Paintings» sont des peintures réalisées à partir de dessins rupestres revisités.
- Les « Colors Paintings » jonglent de façon abstraite ou figurative avec les traits, formes et les couleurs.
- Les « Code Barre Paintings » sont des déclinaisons libres de ma signature.

Techniques et supports
La World Painting n’est pas limitée par un type particulier de support ou de matière. Sa logique première est l’expérimentation et la recherche de nouveaux modes de représentation. Une toile peut donc par exemple intégrer des éléments solides, posséder une sonorité ou être rehaussée de lumières électriques.
Articles de presse et émissions de télévision
- Le point (N°1365, novembre 1998): « World Painting, Naissance d’un mouvement artistique ». Auteur : Anne Sophie Jarrige.
- Glamour Italie (N°127, septembre 2002) : « A Parigi, la nuova boheme ». Auteur : Gabriella Gato.
- Cassandre (N°53, juin 2003) : « Sur tous les tableaux ». Auteur : Valérie de Saint Do.
- Le Monde de l’Education (N°327, juillet 2004) : « L’art de vivre en squatt ». Auteur : Olivier Bailly.
- France 5, TV5 (décembre 2003) : « Place à l’art contemporain ». Producteur : Futur TV, Paris.
-
Quelques liens internet

http://www.lepoint.fr/actualites-societe...
http://www.paris-art.com/marche-art/eric...
http://web.artprice.com/artistdetails.aspx?idarti=NzE5MDI0NjY3NDM4OTAwMi0=


plus d'infos sur : https://www.facebook.com/emonjour/photos_albums



2014

PRESS PAINTING, L'ACTUALITE REVISITEE